Financement étatique: prévention de la corruption ou cartellisation des partis politiques ?

12 h
Local 312, Pavillon Félix-Antoine-Savard

 

La conférence d'Éric Montigny Financement étatique: prévention de la corruption ou cartellisation des partis politiques ? prévue originalement le 22 novembre, puis déplacée au 27 novembre se tiendra finalement le jeudi 29 novembre. N'oubliez pas de faire les corrections nécessaires à vos agendas!

Pavillon Félix-Antoine-Savard, local 312. 

La conférence commence à midi et sera suivie d'une période de questions et de discussion.

Résumé:

En 2012, l’Assemblée nationale du Québec a adopté à l’unanimité la plus importante réforme du financement politique depuis 1977. Dans la foulée  de la Commission Charbonneau, les parlementaires ont fait le choix de limiter les contributions politiques à 100$. En contrepartie, ils ont accru de façon marquée l’allocation annuelle versée par l’État aux partis politiques. Au niveau fédéral, le gouvernement Harper a plutôt choisi d’emprunter le chemin inverse. Sur le plan démocratique, ces changements ont des répercussions importantes, tant sur le plan de la vie interne des partis que sur la capacité pour de nouveaux partis d’émerger. Cette conférence permettra de présenter une recherche menée auprès des partis politiques évoluant à Ottawa comme à Québec. 

Biographie :

Professeur au département de science politique, Éric Montigny est directeur scientifique de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires. Titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université Laval, il dispose d’une maîtrise en administration publique de l’ÉNAP.

Éric Montigny enseigne notamment des cours en politique canadienne et québécoise, en gouvernance ainsi que sur les partis politiques. Ses travaux de recherche traitent principalement sur la démocratie interne des partis politiques, le militantisme, le parlementarisme et la gouvernance.

En plus de ses publications portant sur les primaires ouvertes, le rôle des députés, les partis autonomistes et le comportement électoral en lien avec des enjeux d’identité, notons qu’il a participé à la rédaction de plusieurs livres. Il est ainsi le co-auteur d’un essai publié en 2016, Le cœur des Québécois et auteur de l’ouvrage Leadership et militantisme au Parti québécois publié en 2011. Il est aussi le co-directeur de l’ouvrage Parlementarisme et Francophonie publié en 2013 aux Presses de l'Université Laval. Il a également collaboré à de nombreux ouvrages collectifs, dont Political Parties at the Digital Age chez De Gruyter, Les Québécois aux urnes aux Presses de l'Université de Montréal, Les partis politiques québécois dans la tourmente et Le Parlementarisme canadien aux PUL.

Il est présentement associé à trois projets de recherche, soit l’évolution du militantisme en lien avec les règles de financement des partis, la participation politique des groupes minoritaires et les effets de réformes de gouvernance sur la pratique du lobbying.

Ayant oeuvré pendant une douzaine d’années à l’Assemblée nationale du Québec, il dispose enfin d’une vaste expérience pratique.

Nous joindre

Coordonnatrice scientifique
Jennifer Centeno

Téléphone
418-656-2131 poste 11226

Courriel
idea@fp.ulaval.ca

Pavillon Félix-Antoine-Savard
2325, rue des Bibliothèques
Local 310
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6